Grande fin de semaine pour moi et les filles la semaine dernière, le vendredi était une "journée pédagogique" (pas classe donc, réservée au travail entre enseignants). La fin de semaine suivante on a poussé jusqu'à la Tohu pour assister à une adaptation dansée du magicien d'Oz assez magnifique. L'occasion de découvrir une autre zone de Montréal, la cité des arts du cirque, où le cirque du Soleil a notamment ses quartiers.

Seulement voilà, nous, on vient de Luynes où se trouve le pôle européen des arts du cirque, véritable locomotive mondiale du cirque post-moderne tant du point de vue artistique que du rayonnement populaire, emporté par un inextinguible torrent de créativité débridée avec un savant dosage d'avant-gardisme, d'impertinence et d'engagement politique par une troupe qu'on ne présente plus tellement ils sont partout (surtout à Luynes depuis 2011), donc autant vous dire qu'on était un tout petit peu blasés en débarquant là-bas. C'était très frais, très spontané, très artisanal, touchant de naïveté.

En fait c'était de la danse, et c'était vraiment très beau.

Ça va être bien quand ce sera fini

Pour notre vendredi off, on a pris la direction de la patinoire pour peaufiner notre triple lutz en attendant que les glaces extérieures soient ouvertes et qu'on puisse se balader dans les parcs sur les chemins gelés. Maintenant qu'on est équipés on a plus d'excuse, faut rentabiliser.

Après 2 heures sur la glace on fait moins les malines. Et on a faim. L'occasion de dégainer le brunch.

Le samedi matin, Airelle avait une place dans un atelier Devoxx4kids, où les enfants s'initient à la programmation avec des robots de toutes sortes. Histoire d'apprendre à monter sa startup de véhicules autonomes dans le big data dès 3 ans (sarcasme).

Pendant ce temps là Olive faisait de la peinture sur céramique au Ceramic Café. Oui, un café où on peut faire de la peinture sur céramique. Histoire d'apprendre très tôt à monter en auto-entrepreneur ton commerce en ligne du produit de tes loisirs créatifs, qui t'assurera un revenu quand tu seras à la "retraite" (sarcasme derechef).

Petit jeu : parmi ces époustouflantes prises de vue, laquelle est manifestement l'intruse ? Un indice pour t'aider : son sujet provient directement de la célèbre institution montréalaise "Schwartz' Deli", située à 5 minutes à pied de chez nous, tellement célèbre qu'elle a même sa comédie musicale et que Céline Dion y mange régulièrement (véridique) ; il pèse 5 livres et a une consistance assez flasque (le sujet de la prise de vue, pas Céline Dion).

Était-ce vraiment nécessaire ? Nos descendants nous jugerons là dessus aussi (en plus de Céline Dion et de la destruction de la planète).

En tout cas elle est vraiment bonne la viande fumée de chez Schwartz.

That's all folks ! Bises !