Le quartier du plateau Mont Royal est littéralement couvert de "murales" (des grafs quoi), de toutes tailles, et souvent magnifiques. Il y a notamment le fameux Léonard Cohen sur 9 étages, mais dès qu'on tourne la tête on tombe sur un truc terrible. Florilège.

On peut garer 12 voitures devant celui ci

Nous sommes dans le quartier portugais, comme l'indique cette fresque mais aussi la façon dont sont cuits les poulets dans les échoppes :).

"Vous pouvez frapper sans crainte ce sont des Portugais"...
Mamie graffeuse sur l'avenue des Pins, où nous avons habité une semaine
Omnivore, très bonne adresse !
On est plus vraiment dans le graf mais bon...
Sur la rue Duluth, juste à côté de chez nous (on est sur Duluth et Henri Julien)

Il y a visiblement un système de sponsoring pour les murales, des institutions financent les réalisations, ce qui explique qu'on tombe sur des monstres de 25 mètres de long. Sur certaines il est indiqué la source du financement, c'est parfois assez étonnant de voir le nom d'une banque en bas d'un graf.

Tout ça est le résultat d'un festival de murales : https://muralfestival.com/festival/dynamic-map/, qui se situe surtout le long du boulevard Saint-Laurent. Nos situations respectives dans le quartier :

Donc on est cernés par les murales ! Et ce n'est que les murales du festival, il y en a plein d'autres partout.