Comme dans beaucoup de pays, l'activitĂ© est depuis jours Ă  l'arrĂȘt Ă  MontrĂ©al. Tout ce qui ne relĂšve pas du vital est fermĂ© : Ă©coles, garderies, musĂ©es, Ă©quipements sportifs...

On se dit que d'ici peu il se pourrait qu'on passe au confinement total comme en Italie ou en Espagne, et comme le temps est superbe, balade au Mont Royal.

Marie est donc dans une forme de semi congés payés : elle n'ira à la garderie que deux jours sur la quinzaine, pour des réunions d'équipe, mais sera payée comme d'habitude (on suppose que les pouvoirs publics dédommageront les entreprises, mais on leur demande d'avancer les salaires visiblement).

De mon cĂŽtĂ©, on nous a demandĂ© d'ĂȘtre prĂȘt Ă  passer au tĂ©lĂ©travail Ă  100% Ă  tout moment (donc garder Ă  la maison le matĂ©riel nĂ©cessaire, s'assurer d'avoir configurĂ© son VPN pour pouvoir travailler de la maison, achat de micro-casques pour tout le monde). Pour moi ce sera un retour au rythme 2017/2018, le dĂ©calage horaire en moins. Mais l'ordre n'a pas Ă©tĂ© donnĂ© encore, donc demain je vais au bureau.

Les murales sont toujours lĂ .

"La demande générale", excellente adresse. C'était la semaine derniÚre. On n'est pas certains du moment on ça rouvrira...